In memoriam

 

Jacqueline Couture
(1921-2013)

"Quand nous serons chez-nous
dans la maison de notre Père
nous vivrons de sa vie à jamais...

Car chez nous, c’est l’Amour,
l’Amour en personne
qui nous appelle et nous attend.
L’Amour en personne qui nous attire et nous habite.
Car maintenant, le ciel de Dieu c’est le cœur de l’homme
Mais quand nous serons chez-nous
Le ciel de l’homme ce sera le Cœur de Dieu."

En ce jeudi 21 février 2013 l’âme de S.Jacqueline passait de ce monde à la maison du Père pour y vivre à jamais. Quel Mystère! En pleine connaissance presque jusqu’à la fin, elle nous suivait des yeux comme pour nous tenir en suspend. C’est qu’elle  vivait sa vérité au spirituel, comme elle l’avait si bien décrite dans un message qu’elle nous a laissés.  Elle écrit:

Après la naissance des garçons  ce fut enfin une petite fille qui arriva, un magnifique cadeau pour la famille Couture , une boite à surprise où  résidait un petit clown qui sortait volontiers la tête pour faire rire, chasser les tristesses, apporter un mot de joie et de gaieté.  Et aussi pour servir de masques parfois quand j’étais malade. Que voulez-vous, c’est si gênant d’être gênée, si peinant d’être peinée, et ça fait si mal, d’avoir mal… pourquoi les autres le porteraient- ils.


Voilà la  vie de S. Jacqueline!  Voilà une personnalité qui étonne  parfois, une boite à surprise avec un petit clown qui dessine des cartes, qui fait de la musique et  des poésies, qui danse et qui chante, qui prie et sympathise, qui aide et console, qui blague et plaisante  cachant  dans sa petite boite à surprise une nature sensible, une affinité aux besoins de l’autre, un désir de garder ses peines pour ne pas troubler l’autre, et un profond sentiment d’être aimée par son Roi.

Dans ses notes de retraite Jacqueline nous révèle dans une expérience  spirituelle la profondeur de son union à Dieu. Elle écrit :

On peut se « servir » de l’Évangile pour dire de belles paroles; mais ce n’est pas ça manifester la bonne nouvelle. Il faut aimer… Aimer! Aimer! Seigneur, je veux essayer de m’apprivoiser à l’Amour!  Et tout à coup, à l’intérieur la voix me dit :

Ah! C’est plus simple encore
Descends dans ta maison
Au fond.... Au sous sol...
Je suis là…. Je t’attends...
Et je suis descendue...
Le reste ne se dit plus!.....
Silence       

 

 

 

Il memoriam

CARON Cécile

MORIN Jeannine

OUELLETTE Pauline

BOURGOUIN Colette

BERTRAND Agathe

LAJEUNESSE Jeannette

PARÉ Pauline

AUDETTE Gertrude

GARON Estelle

THIBAULT Claire

FONTAINE Rose-Anna

COUTURE Jacqueline

MORIN Jeanne d'Arc

 

 

 



 

www.fmmcanada.org
© 2013