In memoriam

Jubilaire 2009 - Montréal - 60 ans

Soeur Patricia Saint-CyrSœur Patricia Saint-Cyr

D’une famille nombreuse de Sherbrooke, la vocation missionnaire attire Patricia chez les Franciscaines Missionnaires de Marie où elle fait son entrée à Québec, en 1948. Vu son goût et ses aptitudes pour le service de l’éducation, des tâches d’enseignement lui sont confiées. Pendant 18 ans, son travail, entrecoupé d’études, s’exerce au Canada, dans les écoles de St-Malo, Québec, et de Rigaud.

Son désir de vivre la mission au-delà des mers se réalise en 1970.  D’abord, en République Démocratique du Congo, Afrique.  Préfète au Lycée de Kiezila, elle est au service d’une école d’environ 3500 élèves quand, en 1979,  elle est appelée comme responsable de la province de Guyane-Guadeloupe-Suriname, en Amérique Latine.
 
Puis au chapitre général 1984, avec sept autres sœurs de nationalités différentes, elle est élue membre du conseil général de notre Institut. Une période riche d’expérience sur les différentes missions de ses sœurs dans le monde. En 1991, elle devient provinciale au service de la province fmm du Canada, une entité qui s’étend de l’est à l’ouest du pays. Son mandat terminé, en l’an 2000, elle s’engage comme coordonnatrice du service intercommunautaire d’animation franciscaine (SIAF). Sept années privilégiées de relations qui la mettent en contact avec les trois Ordres de la Famille franciscaine francophone du Canada.

Femme audacieuse et généreuse, S. Patricia a toujours donné le meilleur d’elle-même. Tout l’Institut, nos Associés et combien d’autres lui doivent une profonde gratitude. Par la force de sa vie spirituelle et de ses compétences, elle a su sensibiliser, informer, écouter et partager; susciter des engagements. C’est vraiment appliquer la réflexion du P. Girard, osb: “Je n’aurai atteint le summum de la charité que le jour seulement où je me serai donné complètement à ma communauté”.

L’heure de la retraite n’a pas encore sonné : Une autre mission retient aujourd’hui Patricia dans la communauté d’accueil pour les sœurs étudiantes de différents pays venant au Canada parfaire leur formation. Cette communauté internationale lui fait expérimenter une fois de plus que «sa patrie c’est le monde», comme le disait si bien Marie de la Passion. En relisant ce long parcours, S. Patricia remercie le Seigneur et redit avec reconnaissance : «Tout est grâce!».

 

Témoignages

Jubilaires 2009

Joanna

Teresa

Marie-Laure

Karen

www.fmmcanada.org
© 2009