In memoriam

Jubilaire 2009 - Montréal - 75 ans

Soeur Donalta DuchesneauSœur Donalta Duchesneau

C’est un temps de jubilation pour S. Donalta qui, à 93 ans, célèbre 75 ans de vie religieuse. Née à Portland, aux États-Unis, elle grandit au Canada, et c’est au Juvénat Sainte-Marie des Roses, à Rigaud, qu’en poursuivant ses études, elle fortifie son appel à la vie religieuse. Au noviciat, elle développe ses talents pour la couture et s’initie à la broderie d’art pour les ornements liturgiques.

Son premier champ d’apostolat est à Notre-Dame de la Providence, à St Malo de Québec, où, durant plus de 15 ans, elle est éducatrice au premier cycle élémentaire (enfants de 6 à 9 ans). Son cœur et ses énergies vont à ces jeunes de milieu socio-économiquement faible. La plupart de ces élèves reçoivent le dîner à l’École et les 3 sous qu’ils déboursent protègent leur dignité.
 
S. Donalta a toujours eu bien à cœur le succès de ses élèves; aussi est-elle parfaitement à l’aise à ce poste où elle obtient une discipline parfaite. Ses garçonnets de 3ème année se souviennent de la fierté qu’ils ressentaient lorsqu’ils s’entendaient appeler ‘Monsieur Pierre’, ‘Monsieur Jacques’, d’après leur tenue et la conduite, en général.  Et que dire des mises en scène sur le théâtre, grâce à cette talentueuse religieuse! Chanter, réciter des poèmes, figurer dans les chorégraphies, quelle fierté en rejaillissait sur les parents! Les dimanches après-midi, c’était la rencontre des jeunes filles du “Cercle Marie Assunta” où dans des soirées éducatives, les religieuses organisaient des pièces de théâtre où la performance de ces jeunes “stars” donnait de la célébrité au  milieu.

Admise pour un repos au couvent sur la Grande-Allée, S. Donalta tient la boutique d’artisanat que les touristes fréquentent, ainsi que des Adorateurs venant pour leur Heure de garde à notre chapelle (alors sanctuaire diocésain de l’adoration du T.S.Sacrement). 
 
Puis, S. Donalta est nommée économe tour à tour au couvent de Sainte-Anne-de-Beaupré et à celui de Montréal, jusqu’au jour où son cœur sonne l’alarme, demandant plus d’attention… Actuellement, éprouvée par une profonde surdité et la faiblesse de l’âge,  elle poursuit sa vie à l’infirmerie. C’est bien généreusement qu’elle se départit de mille et un articles à son usage, pour mettre son cœur à la montée vers la Lumière, et accomplir jusqu’au bout sa mission :    Servante du Seigneur,  pour l’Église et le Monde”.    

 

Témoignages

Jubilaires 2009

Joanna

Teresa

Marie-Laure

Karen

www.fmmcanada.org
© 2009